top of page
  • Marketing

Jeunes et vieux sous le même toit : l’habitat multigénérationnel

Dernière mise à jour : 19 sept. 2022

Jeunes et vieux sous le même toit : l’habitat multigénérationnel est aujourd’hui très tendance et plus populaire que jamais. En Suisse, il existe actuellement plus de 70 projets très différents qui permettent à plusieurs générations de cohabiter sous le même toit. Cette tendance s’observe également dans les environnements familiaux.


Pour réussir une cohabitation entre des jeunes et des personnes âgées, l’ouverture d’esprit, la passion et des règles claires sont absolument nécessaires, mais sans exagération.


Jeunes et vieux sous le même toit

Qu’entend-on par « habitat multigénérationnel » ?


On entend par cohabitation multigénérationnelle une situation dans laquelle plusieurs générations vivent sous le même toit. Cela peut être par exemple, les grand-parents, les parents et les petits-enfants qui tous partagent la même maison. Mais ce type de solutions ne concerne pas uniquement les familles. Il existe aujourd’hui de nombreux modèles de cohabitation multigénérationnelle au sein desquels plusieurs générations partagent une maison ou un complexe résidentiel. À titre d’exemple, à Zurich des étudiants habitent dans une maison de retraite, y effectuent des travaux d’intérêt général et bénéficient en retour d’une réduction de loyer. Et ce ne sont pas seulement les personnes concernées qui y trouvent leur avantage, mais aussi la ville de Zurich. En raison du succès, le conseil municipal envisage à présent de créer des formes d’habitation à la fois pour les jeunes et les personnes âgées basées sur ce modèle.



Quelles sont les exigences auxquelles sont soumis les habitats multigénérationnels ?


Une maison qui doit accueillir plusieurs générations doit être planifiée et construite de manière à permettre aux jeunes et aux enfants d’exprimer leur énergie sans devoir respecter des règles trop strictes. Dans le même temps, il faut s’assurer que le besoin de calme des personnes âgées soit suffisamment pris en considération. Pour cela, chacun devrait disposer d’un espace séparé, mais des espaces communs tels que le salon, la salle de bain, la cuisine ou le jardin devraient pouvoir être utilisés par toutes les générations. L’indépendance de chacun serait ainsi préservée, tout en permettant la proximité et le soutien mutuel.


Une maison individuelle réaménagée peut permettre une cohabitation intergénérationnelle à petite échelle. Lorsque le plan le permet, il est par exemple possible de réserver le rez-de-chaussée pour créer un appartement pour les parents adapté à leur âge, alors qu’au premier étage un appartement séparé sera attribué aux jeunes. Les immeubles collectifs sont aussi adaptés pour une cohabitation intergénérationnelle tout simplement en utilisant plusieurs appartements. On peut également passer à l’échelle supérieure en créant des ensembles résidentiels spéciaux adaptés à une vie commune des jeunes et des moins jeunes.



Quels sont les avantages d’une cohabitation de plusieurs groupes d’âge sous un même toit ?


Au sein d’une cohabitation intergénérationnelle, chaque classe d’âge bénéficie d’avantages. Les personnes âgées reçoivent le soutien dont elles ont besoin pour les tâches ménagères ou bien tout simplement pour payer le loyer. Pour leur part, les jeunes peuvent également apprendre des personnes âgées, tirer profit de leur expérience de la vie et assumer la responsabilité du bien commun. Et les enfants peuvent apprendre de tout le monde.


Lorsque toute la famille vit sous le même toit, les grands-parents peuvent par exemple garder leurs petits-enfants pendant que les parents sont au travail ou doivent se rendre à d’autres rendez-vous. On économise ainsi les frais de garderie et la surveillance des enfants est confiée à des personnes en lesquelles on a confiance et qui partagent la même vision de l’éducation car elles nous ont élevés. Pour leur part, les grands-parents profitent eux d’une assistance pour les différentes tâches ménagères qu’ils ont à présent du mal à exécuter. Cette constellation peut favoriser une grande proximité avec les grands-parents, ce qui n’est pas toujours possible en cas d’éloignement géographique. L’indépendance de chacun sera néanmoins préservée : si l’on souhaite profiter d’un moment de calme, on peut se retirer dans son espace privé, et si l’on se sent d’humeur conviviale, on peut tout simplement se rencontrer dans les espaces communs.


Le respect et la considération constituent les bases indispensables pour la réussite d’une cohabitation intergénérationnelle sans liens familiaux. En leur absence, aucune communauté ne pourra fonctionner harmonieusement. Une cohabitation multigénérationnelle est un mode de vie qui s’adresse à toutes les personnes qui sont prêtes à faire des compromis, sont ouvertes aux nouvelles expériences et souhaitent contribuer au bien commun. Les voisins se soutiennent ainsi mutuellement, que ce soit pour les tâches ménagères ou administratives. Ces projets intègrent également souvent des cafés et d’autres lieux de rencontre dans lesquels les différentes générations peuvent se réunir. On y trouve une aire de jeu pour les enfants et pour les adultes et les seniors, et tous les autres, des parterres de fleurs et un coin barbecue.



Vous envisagez d’opter pour un habitat multigénérationnel ? Nous nous ferons un plaisir de rechercher pour vous un bien immobilier adapté et de vous assister pour la réalisation de votre projet. N’hésitez pas à nous contacter.



Commenti


bottom of page