top of page
  • Marketing

La cohabitation de plusieurs générations: la tendance pour l’avenir?

Dernière mise à jour : 19 sept. 2022

La société vieillit. Déjà aujourd’hui, en Suisse presque 20% de la population a plus de 64 ans. De nombreuses personnes assument la prise en charge et les soins donnés à leurs parents ou à leurs grands-parents. Une cohabitation rendrait les choses bien plus faciles. Il y a encore 50 ans de cela, il était normal que toutes les générations, du petit dernier au grand-père, vivent sous le même toit. Ceci était tout particulièrement vrai dans l’agriculture où toute la famille habitait la même ferme. Mais de nos jours, ce type de cohabitation est plutôt rare, surtout dans les villes.


Mais pour quelles raisons en fait? La cohabitation des jeunes et des personnes âgées présente de nombreux avantages, mais aussi des inconvénients. Il s’agit ici de prendre en compte des intérêts divergents, mais cela peut aussi permettre de prévenir l’isolement des personnes âgées et la distance physique (et peut-être aussi affective) entre les membres d’une même famille.


Dans cet article, nous souhaitons vous décrire les différents aspects d’une cohabitation intergénérationnelle ainsi que les avantages et les inconvénients qu’elle présente.


La cohabitation de plusieurs générations

Qu'est-ce qu’une cohabitation intergénérationnelle?


On entend par cohabitation intergénérationnelle le fait qu’au moins trois générations d’une famille vivent sous le même toit. Des grands-parents, en passant par les parents et jusqu’aux enfants, tous partagent le même toit. Dans les villes, ce modèle n’existe pratiquement plus, alors qu’à la campagne on en trouve encore quelques exemples. Le manque d’espace dans les agglomérations urbaines tient ici certainement un rôle. Une maison qui doit accueillir plusieurs générations doit être planifiée et construite de manière à permettre aux jeunes et aux enfants d’exprimer leur énergie sans devoir respecter des règles trop strictes. Dans le même temps, il faut s’assurer que le besoin de calme des personnes âgées soit suffisamment pris en considération. Pour cela, chacun devrait disposer d’un espace séparé, mais des espaces communs tels que le salon, la salle de bain, la cuisine ou le jardin devraient pouvoir être utilisés par toutes les générations. L’indépendance de chacun serait ainsi préservée, tout en permettant la proximité et le soutien mutuel.

Une maison individuelle réaménagée peut permettre une cohabitation intergénérationnelle à petite échelle. Lorsque le plan le permet, il est par exemple possible de réserver le rez-de-chaussée pour créer un appartement pour les parents adapté à leur âge, alors qu’au premier étage un appartement séparé sera attribué aux jeunes. Les immeubles collectifs sont aussi adaptés pour une cohabitation intergénérationnelle tout simplement en utilisant plusieurs appartements. On peut également passer à l’échelle supérieure en créant des ensembles résidentiels spéciaux adaptés à une vie commune des jeunes et des moins jeunes. En Suisse, il existe déjà plusieurs exemples tels que la fonderie de Winterthour ou le projet «GeWo» de Berthoud.



Quels sont les avantages d’une cohabitation de plusieurs groupes d’âge sous un même toit?


Au sein d’une cohabitation intergénérationnelle, chaque classe d’âge bénéficie des avantages de la vie commune. Les grands-parents peuvent par exemple s’occuper des enfants lorsque les parents travaillent ou ont des choses à faire. On économise ainsi les frais de garderie et la surveillance des enfants est confiée à des personnes en lesquelles on a confiance et qui partagent la même vision de l’éducation car elles nous ont élevés. Pour leur part, les grands-parents profitent eux d’une assistance pour les différentes tâches ménagères qu’ils ont à présent du mal à exécuter. Pour les enfants, une maison qui abrite plusieurs générations représente également un enrichissement car ils y trouvent toujours quelqu’un avec qui jouer ou disposé à les écouter. On peut en effet préférer se confier à une tante qu’à ses parents. Cette constellation peut favoriser une grande proximité avec les grands-parents, ce qui n’est pas toujours possible en cas d’éloignement géographique. L’indépendance de chacun sera néanmoins préservée: si l’on souhaite profiter d’un moment de calme, on peut se retirer dans son espace privé, et si l’on se sent d’humeur conviviale, on peut tout simplement se rencontrer dans les espaces communs.



Que doit-on éviter, quels sont les inconvénients d’une cohabitation intergénérationnelle?


À côté de tous les avantages présentés par la vie en commun de plusieurs générations, il existe naturellement également quelques inconvénients que l’on devrait prendre en considération au préalable. Les conflits sont également inévitables dans les cohabitations «normales», mais ceux-ci seront peut-être plus fréquents au sein d’une cohabitation intergénérationnelle en raison du nombre d’habitants. Chacun a ses obligations quotidiennes, sa perception de la propreté et ses opinions. Il serait donc bienvenu d’être en mesure d’accepter l’opinion des autres et de trouver des compromis à propos de sujets tels que le ménage, l’éducation des enfants, etc. Dans certains cas, il convient même de tout simplement laisser les autres agir comme ils l’entendent, comme par exemple pour l’éducation des petits-enfants. Des différents irréconciliables peuvent autrement se produire. Il est essentiel que tous les colocataires aient conscience des obligations et des droits de chacun au sein de la cohabitation.


La recherche d’une habitation adaptée peut également s’avérer ardue. Et une fois trouvée, il faut encore procéder à la répartition des espaces et à leur adaptation aux besoins des futurs habitants (notamment l’accessibilité). Aujourd’hui déjà, de plus en plus d’architectes s’intéressent à ce thème.


Une habitation intergénérationnelle constitue un modèle de vie commune pour le futur. Elle peut permettre de réduire la distance géographique et sociale au sein des familles et les jeunes tout comme les plus âgés peuvent profiter du contact avec les autres générations.




Vous êtes intéressé par une habitation intergénérationnelle? Nous nous ferons un plaisir de rechercher pour vous un bien immobilier adapté et de vous assister pour sa réalisation. N’hésitez pas à nous contacter.



Comentários


bottom of page