top of page
  • Marketing

Le modèle classique de l’agence immobilière face à la numérisation

Dernière mise à jour : 19 sept. 2022

Le modèle classique de l’agence immobilière appartient-il désormais au passé? Cela fait déjà un moment que le secteur de l’immobilier traverse une transformation numérique et le quotidien des agents connait lui aussi à l’heure actuelle une transformation profonde en raison de la numérisation. Afin d’évaluer à quel point la numérisation fait déjà partie intégrante du travail quotidien des agents immobiliers, il est intéressant d’observer leurs activités.


Le travail quotidien des agents se divise fondamentalement en deux aspects: l’humain et la technique. On peut aussi le diviser entre le secteur des ventes et celui du marketing, c’est-à-dire la gestion des processus. Ces derniers sont depuis longtemps numérisés: pour preuve, le recours à des outils de recherche, la publication d’annonces en ligne sur les plateformes spécialisées et l’utilisation des médias sociaux.


La numérisation du marketing et de la vente des biens immobiliers ne représente donc en soi rien de vraiment nouveau. En Suisse, la plupart des sites dédiés à l’immobilier, tels ImmoScout ou Homegate, existent déjà depuis au moins 15 ans et les avantages offerts par les médias sociaux ne sont plus un secret pour personne. Cependant, la manière dont les décisions d’achat sont prises a elle considérablement évolué au cours des dernières années. Il est donc indispensable d’adapter aujourd’hui et pour l’avenir les méthodes de vente des biens immobiliers.


La mission et l’activité principales de la commercialisation de l’immobilier résident dans la vente: la fourniture de conseils pour réussir la vente d’un bien, la réalisation d’analyses et d’évaluations, la conduite des visites et des négociations et pour terminer, la signature du contrat de vente chez le notaire.


Le modèle classique de l’agence immobilière face à la numérisation

Pour toutes ces activités, la présence physique est souvent indispensable. Il existe cependant déjà plusieurs possibilités de numériser en partie la vente. En voici quelques exemples:


La visite virtuelle: une visite effectuée de votre canapé

Les acheteurs potentiels peuvent en toute tranquillité visiter le bien sans avoir à sortir de leurs quatre murs. Ils confirment ainsi leur intérêt pour un bien et seront parfaitement informés avant d’effectuer une visite sur place. La visite virtuelle est accessible à tout moment et ne nécessite aucun équipement technique particulier, par ex. pas de casque de réalité virtuelle.



La visualisation en 3D: une vision de l’avenir

Les visualisations en 3D sont particulièrement indiquées durant la phase de conception de nouvelles constructions. Les logiciels les plus modernes permettent de créer de magnifiques vues plus vraies que nature de l’extérieur et de l’intérieur. Les acheteurs potentiels peuvent ainsi visiter le bien immobilier avant même le début de sa construction et admirer la conception des espaces sans description formelle, dessins techniques ou description des matériaux.



La valorisation immobilière numérique: rendre un potentiel visible

Divers logiciels sont utilisés pour permettre de visualiser les possibilités de rénovation, de rangement ou d’aménagement. Ceci permet de présenter des biens immobiliers qui actuellement ne sont pas dans un état optimal car ils doivent faire l’objet de rénovations, sont inhabités ou dont la décoration laisse à désirer. Seules quelques photos professionnelles sont nécessaires pour obtenir la modélisation du chantier virtuel. Les acheteurs potentiels pourront ainsi admirer la future habitation de leurs rêves.



Ces options présentent l’avantage de réduire les coûts d’opportunité aussi bien pour l’agence immobilière que pour les acheteurs potentiels. Mais l’utilisation de ces options présente également des limites: il n’est pas réaliste de miser complètement sur ces outils de vente numériques car un bien immobilier constitue un investissement important et ne se vendra pas uniquement grâce à ces prestations. L’achat d’une maison génère toujours de fortes émotions et le «point de vente» est donc toujours sur place.


Cependant, comme mentionné précédemment, la manière dont les décisions d’achat sont prises a considérablement évolué au cours des dernières années. De nos jours, les clients comparent plus souvent les nombreuses offres, s’informent via les offres concurrentes et accordent une plus grande importance au prix. Ceci a été démontré par la Haute École de Lucerne dans «Le baromètre de la transformation numérique dans l’immobilier». La numérisation joue donc indéniablement un rôle non négligeable.

Mais au final, ce sont toujours les émotions qui l’emportent. Il est donc indispensable que les clients se sentent en sécurité, respectés et bien conseillés par l’entreprise ou l’agence immobilière chargée de la vente. Il est important qu’ils se sentent heureux d’avoir acquis leur bien immobilier et satisfaits du déroulement de la vente. Et cette différence dépend encore et toujours de la relation interpersonnelle.



Chez ImmoSky, nous sommes déjà très avancés sur la voie de la numérisation et nous présentons sur le marché les biens qui nous sont confiés en ayant recours aux technologies les plus modernes. Dans le même temps, nous sommes convaincus que l’humain, c’est-à-dire nos clients, doit rester et restera toujours au cœur de nos activités.






La valorisation immobilière numérique: rendre un potentiel visible

Vous pouvez trouver la gamme de services numériques d'ImmoSky ici : https://www.immosky.ch/fr-ch/services-numeriques




Comments


bottom of page