top of page
  • Marketing

Prévisions actuelles concernant les hypothèques

Dernière mise à jour : 19 sept. 2022

Acheter un bien immobilier, et ainsi son propre logement, signifie aussi pour la plupart des gens devoir souscrire une hypothèque. En effet, la plupart des personnes ne peuvent couvrir qu’une partie du prix d’achat avec leurs propres moyens et doivent donc financer le reste avec une hypothèque, c’est-à-dire avec un crédit accordé par une banque ou une assurance, qui est assuré par le bien immobilier.


La période de l’automne et de l’hiver est particulièrement bien adaptée pour effectuer des prévisions pour l’année suivante. Nous souhaitons donc dans le présent article de blog vous informer des tendances et évolutions actuelles observées dans le secteur des hypothèques et vous délivrer nos prévisions pour les prochains mois.


Pour commencer: la peur de voir à l’avenir augmenter les taux d’intérêt génère une préférence pour les hypothèques sur le long terme.


On a ainsi observé lors du troisième trimestre 2021 un allongement des délais choisis. La durée moyenne des hypothèques est passée en comparaison avec l’année précédente de sept à huit ans. Cela signifie que les durées plus longues sont de plus en plus privilégiées. Certes, les hypothèques sur le long terme sont très intéressantes, mais elles sont également plus chères.


Prévisions actuelles concernant les hypothèques

Mais pourquoi?


Ceci s’explique par la crainte d’assister à une augmentation des taux hypothécaires que pourrait générer la perspective d’une hausse de l’inflation. Cette «peur face aux taux» conduit de nombreuses personnes à opter pour un allongement de la durée de leur hypothèque.

Cependant, on observe une nette augmentation de la courbe de rendement. En conséquence, les hypothèques à moyen terme gagnent en attractivité par rapport à celles sur le plus long terme.

Il est ici intéressant de prendre en compte la différence entre les taux. La différence entre les taux proposés pour les différents types d’hypothèques (à court, moyen et long terme) continue à se réduire. Au cours du troisième trimestre 2018, la différence entre les taux à dix et cinq ans s’élevait encore à 46 points de base (PB). En moyenne, on observait à l’époque une différence de 61 points de base entre une hypothèque sur dix ans et une sur deux ans. Un an plus tard, les taux à court, moyen et long terme se sont très nettement rapprochés. Depuis le 3e trimestre 2020, on peut observer une légère normalisation des taux.


Les hypothèques à taux fixe sur 10 ans restent stables depuis 2019 entre 1,0% et 1,3% (moyenne des taux d’intérêt constatés chez 40 banques et assurances) et ont au printemps dernier atteint leur taux maximal. On observe depuis une légère baisse, ce qui rend la période actuelle encore plus favorable qu’au printemps pour la prise d’une hypothèque. Il convient cependant de noter que le taux des hypothèques à taux fixe sur 10 ans est supérieur de 0,5% à celui d’une hypothèque monétaire (LIBOR/SARON). Selon les experts, cet état devrait perdurer pendant encore quelques années et a pour conséquence qu’une hypothèque monétaire constitue, au jour d’aujourd’hui, la variante la plus favorable.


La prise d’une hypothèque à taux fixe n’est donc recommandée que si vous escomptez une augmentation des taux au cours des prochaines années. Si vous prenez aujourd’hui une hypothèque à long terme, vous pouvez vous assurer de profiter du faible taux d’intérêt actuel pendant les 10-15 prochaines années.


Le prêt hypothécaire à taux fixe est l’option la plus plébiscitée pour le premier achat car il offre une sécurité de planification maximale. La stabilité des intérêts permet de se prémunir contre l’augmentation éventuelle des intérêts, mais par contre, l’intérêt est dès le départ plus élevé qu’à titre d’exemple pour les taux variables. Leur durée peut s’étaler sur une période de jusqu’à 15 ans. Le taux d’intérêt fixe vous permet de gérer précisément vos frais de logement et de connaître vos obligations financières pour les prochaines années.



Auprès de qui prendre son hypothèque?


En raison de l’horizon de placement très lointain, les caisses de pension, les assurances et les fondations de placement proposent d’excellentes conditions pour les hypothèques à long terme. Elles enregistrent souvent plus de croissance dans les constellations de marché grâce à la hausse des taux d’intérêt escomptée. Cela s’est également produit durant le troisième trimestre 2021: en comparaison avec le trimestre précédent, la part des hypothèques accordées par ces institutions est passée de 15% à plus de 40%.


Ne vous contentez donc pas uniquement de vous informer auprès de votre banque pour obtenir le financement de l’achat de votre logement, mais renseignez-vous également auprès des caisses de pension, des fondations de placement ou des assurances. Vous ne devriez cependant pas trop tarder: la limite de capacité en ce qui concerne les exigences de fonds propres pour les hypothèques émises sera bientôt atteinte. Ce qui aura pour résultat de rendre à nouveau les banques plus attractives.




Points de base: unité employée dans le secteur financier: correspond à 1/100 d’un point de pourcentage (à ne pas confondre avec les pourcentages). 100 points de base correspondent à 1 point de pourcentage.





Comments


bottom of page